Back to top

5 innovations pour bouleverser l’éclairage des aéroports

5 innovations pour bouleverser l’éclairage des aéroports

Paiement à la consommation

 

L’année dernière, l’aéroport Schiphol d’Amsterdam s’est embarqué dans un ambitieux projet de rénovation de l’éclairage de l’un de ses principaux terminaux. L’originalité de ce projet vient de la manière dont l’éclairage est fournis.

L’aéroport Schiphol ne paiera pas pour son nouveau système d’éclairage; il ne paiera que pour la lumière qu’il émet. Il a opté pour un « service d’éclairage » par le biais d’un accord avec Philips et le fournisseur d’électricité Cofely. Philips a installé le système d’éclairage mais l’aéroport ne paye que pour ce qu’il consomme. Quant à Cofely, il est chargé de la maintenance avec une présence 24h/24h à l’aéroport.

Ce deal permet à l’aéroport d’éviter à investir dans l’achat et l’installation du système d’éclairage. Du coup, il envisage de diminuer de 50% sa facture éclairage.

Philips a travaillé avec l’architecte Kossman Dejong pour développer ce système d’éclairage censé avoir une durée de vie 75% supérieur à la durée de vie conventionnel de ce type de système d’éclairage car ses composantes sont très facilement remplaçables.

Philips espère que de plus en plus d’entreprises adopteront ce type de solution. Comme l’affirme Frank van der Vloed, le responsable de la région Benelux pour Philips, « je bois de l’eau mais je n’ai pas pour autant un réservoir chez moi! »

 

L’éclairage qui s’adapte à la lumière du jour

 

Le nouveau terminal de l’aéroport de Shenzhen en Chine a été conçu pour répondre la forte croissance de voyageurs. L’éclairage de cet aéroport fonctionne 24h/24h avec un équilibre constant entre lumière naturelle et lumière artificielle. Le système a été conçu de sorte à suivre et à s’adapter à la lumière du jour. Il assure un passage en douceur du jour à la nuit et de la nuit au jour.

Vous pourriez aimer lire:  Les employés de bureau veulent contrôler leur éclairage

L’intensité de l’éclairage est réduit à proximité des fenêtres et vitres pour préserver la vue sur l’extérieur.

 

L’éclairage pour réguler le trafic

 

Le parking de l’aéroport Newark dans le New Jersey aux Etats-Unis possède le système d’éclairage le plus intelligent du monde. Il régule le trafic, fournit des mises à jour sur les places disponibles et tracker toutes personnes suspectes comme un individu qui s’arrêterait à proximité de plusieurs voitures à la suite.

Ce système est amené à introduire de nouvelles options comme la reconnaissance des voyageurs lorsqu’ils entrent dans le parking et tout en envoyant une notification à Starbucks pour qu’ils préparent leur café.

Ce système a été développé par Sensity Systems, l’éclairage est intégré à un système Wi-Fi qui permet la collecte de données. Il est composé de 174 sources lumineuses Led connectés à des détecteurs et caméras installés aux alentours de l’aéroport.

 

L’éclairage qui change de couleur

 

L’aéroport de Muscat est le plus grand projet d’Oman. Le nouveau terminal actuellement en construction est amené à accueillir 12 millions de passagers par an.

Le fabricant anglais ACDC va fournir 8000 spots Led dont plusieurs milliers seront RGB et plus de 31 000 mètres de Led qui vont changer la couleur du plafond en verre à partir duquel nous pourrons voir les avions en vol.

 

Diffusion de la lumière du jour

 

Le nouveau terminal 2 de l’aéroport d’Heathrow possède un plafond adapté à une diffusion optimal de la lumière du jour. L’équipe de designers voulait faire passer un maximum de lumière du jour dans le terminal tout en évitant des contrastes qui peuvent placer certaines zones dans l’ombre.

Vous pourriez aimer lire:  Un mauvais éclairage fait fuir vos clients

Le plafond a été dessiné avec des fenêtres orientées vers nord pour que la lumière du jour puisse entrer facilement tout en évitant d’avoir des zones d’ombre. Ce système est bien sûr complété par un système d’éclairage artificiel. Des luminaires ont été installé dans les plafonds pour avoir une lumière et des effets similaires la nuit.

L’équipe travaillant sur le projet est parvenu à éviter les contrastes gênants et les zones d’ombre afin de garantir la meilleure expérience possible aux voyageurs.