Back to top

Bientôt la fin des interrupteurs?

Bientôt la fin des interrupteurs?

Le monde de l’éclairage évolue rapidement depuis quelques dizaines d’années avec l’arrivée des ampoules compactes fluorescentes ou encore celle des ampoules Led qui ont fortement contribué à l’élargissement du champ des possibles dans le domaine. Les Led ont révolutionné l’éclairage en offrant aux utilisateurs la possibilité de réaliser des économies d’énergie considérables mais pas que. Elles ont changé notre manière de consommer l’éclairage avec l’arrivée de système d’éclairage avancé qui vont bientôt rendre « has been » les interrupteurs que nous utilisons depuis des lustres. Voici une sélection des 5 solutions que vous allez probablement retrouver dans votre salon d’ici quelques années.

 

1. Le « sans contact »

Il existe aujourd’hui le paiement sans contact, où il suffit juste de passer sa carte au-dessus d’un moniteur pour effectuer un paiement, bientôt il existera l’allumage sans contact. Il suffira de passer sa main au dessus de l’interrupteur pour allumer ou éteindre l’éclairage. Cette technologie existe déjà via la solution Ubiquilux’s e-Motion avec laquelle vous pouvez allumer ou éteindre la lumière mais aussi varier l’intensité de l’éclairage d’un simple geste et ce, sans toucher l’interrupteur. En faisant passer votre main de gauche à droite / droite à gauche vous pouvez ainsi faire varier l’intensité de l’éclairage et en faisant passer votre main de haut en bas ou l’inverse vous pouvez éteindre/allumer la lumière. Cela peut avoir rôle non négligeable notamment dans un environnement sanitaire. Reste à connaître la distance exacte à laquelle il faut placer sa main pour éviter de s’y reprendre à plusieurs fois.

interrupteur sans contact

L’interrupteur sans contact d’Ubiquilux

2. Par la voix

En 2015, après le « Sésame, ouvre toi » il y’a désormais le « lumière allume toi ». Vous l’aurez compris, il est question de l’allumage/extinction de l’éclairage par la voix. Cette technologie existe et est commercialisée notamment via la solution Vocca. Elle ne nécessite ni wi-fi ni smartphone ou quelconque autre matériel supplémentaire. Il suffit juste de placer en adaptateur entre votre ampoule et son support. Ce système nécessite la consommation de 0.25 watts supplémentaire. Le système Vocca fonctionne avec n’importe quelle type d’ampoule. Seul problème, cette ampoule contient un micro; attention donc au risque de piratage.

vocca allumage par la voix

La solution Vocca pour allumer ses ampoules par la voix

3. Détecteur de mouvement

L’allumage et l’extinction de l’éclairage via un détecteur de mouvement existe depuis des années maintenant. Vous en avez probablement un dans le hall d’entrée de votre entreprise ou encore dans celui de votre immeuble. Ces systèmes sont très utilisés dans un environnement commercial. Ils n’ont cependant jamais connu de succès dans le cadre d’un usage domestique. Probablement parce que dans le cadre domestique on souhaite avoir un meilleur contrôle de notre éclairage. L’expansion des smartphones et le développement d’applications mobiles diverses peut aider au développement de cette technologie.

Vous pourriez aimer lire:  Choisir sa lampe de chevet

4. L’application mobile

Vous avez probablement entendu parlé ces derniers temps des ampoules connectées comme l’ampoule Philips Hue ou encore la GE Link. La particularité de ces ampoules est qu’elles fonctionnent via une application mobile que vous pouvez télécharger sur votre smartphone ou votre tablette. Via cette application vous pouvez éteindre ou allumer la lumière, varier l’intensité d’éclairage ou encore changer la couleur de l’éclairage. Cette solution fonctionne via une connextion wi-fi ou encore par connexion bluetooth. Quasiment tous les grands fabricants du monde de l’éclairage travaillent sur un modèle d’ampoule connectée. Quelques start-up se sont aussi lancées dans la course. Cette solution n’est pas forcément synonyme de gain de temps car pour éteindre ou allumer la lumière il faut d’abord trouver son smartphone, le débloquer, trouver l’application et enfin, accéder à l’option adéquate. Attention donc à ne pas égarer son téléphone…

application mobile ampoule philips hue

L’ampoule Philips Hue permet de contrôler son éclairage via une application mobile

5. Intégration à un système de domotique

Les maisons intelligentes cela vous dit quelque chose? Il s’agit d’une maison où les objets communiquent entre eux et fonctionnent en fonction de vos habitudes. C’est sur quoi travaille Google notamment avec sa solution « Nest »; la firme américaine souhaite que sa solution devienne le système central de gestion de votre maison. Appliqué à l’éclairage, ce système peut par exemple allumer ou éteindre votre éclairage à partir du moment où vous quittez ou entrez dans votre appartement/maison, le tout en passant par le système d’alarme détecteur de mouvement. Avec les ampoules Hue ou encore LIFX, votre éclairage peut se mettre à clignoter dès lors que votre système d’alarme détecte la présence d’un intru dans votre domicile. A terme, ces systèmes de contrôle permettront de contrôler plusieurs objets et systèmes de votre maison. Ces systèmes sont amenés à fonctionner en fonction de l’endroit où vous êtes ou encore de ce que vous faites. La lumière s’ajustera alors en fonction. Avec notre volonté de garder un certain contrôle sur notre éclairage, ces systèmes ne sont probablement pas encore prêts à connaître un franc succès, quid aussi du piratage?

Le nest de google

Le système Nest de Google

Toutes ces technologies ont assurément un énorme potentiel et sont prêtes à révolutionner notre quotidien. La seule question est de savoir si nous sommes prêts à les accueillir dans notre domicile et perdre le contrôle sur un éclairage qui devient de plus en plus indépendant.

Vous pourriez aimer lire:  Une lampe à méduses comme veilleuse de nuit