Back to top

L’ampoule va-t-elle mettre fin au QR Code?

L’ampoule va-t-elle mettre fin au QR Code?

Imaginez vous pointer votre téléphone sur un objet et obtenir immédiatement sur votre écran toutes les informations concernant cet objet. Cela vous fait peut être penser au QR code qui fonctionne un peu sur le même principe à la seule différence qu’il faut pointer son smartphone vers un code barre et non vers un objet. Et bien, il ne s’agit pas du QR code mais d’un produit Fujitsu utilisant la communication par la lumière visible. On en a parlé il y’a quelques temps sur le blog Monde Ampoule, Fujitsu avance dans ce domaine et prévoit même de remplacer un QR code qui n’a jamais vraiment séduit; seul 8% des possesseurs de smartphones l’ont utilisé.

Le remplaçant du QR code

Vous les avez probablement déjà vu sur une affiche publicitaire, prospectus ou encore à un arrêt de bus, les QR code ou « Quick Response Code ». Ce code barre dernière génération permet de stocker des informations auxquelles on peut accéder grâce à son smartphone. Pour récupérer ces informations, il suffit de scanner le QR code avec la caméra de son smartphone en passant par une application qu’il faut préalablement télécharger. Les informations contenues dans le QR code s’affichent ensuite sur l’écran de votre smartphone. Via ce QR code on peut par exemple effectuer un paiement, être renvoyé sur un site internet, déclenché l’envoi d’un SMS …

Le problème est que cette technologie n’a jamais vraiment rencontré un réel succès malgré les espoirs plaçaient en elle. Les deux principaux freins à son expansion sont la nécessité de télécharger une application mobile pour la lecture des qr code et la difficulté à capturer un QR code; il faut être proche de celui-ci pour pouvoir le scanner avec son smartphone (1 tentative de lecture sur 4 échoue).

la difficulté de capturer un QR code

Pour capturer un QR code il faut bien viser

La technologie développée par Fujitsu utilise quant à elle la lumière pour la transmission de données. Au lieu de pointer son téléphone vers un endroit précis, il suffit juste de pointer la caméra de son téléphone vers un objet éclairé par cette lumière pour capter l’ensemble des informations le concernant. Les informations sont ensuite interprétés par votre téléphone et retranscrites directement sur l’écran de votre smartphone. Cette technologie va même plus loin puisqu’elle permettrait aussi de capter une connexion internet via la lumière.

Vous pourriez aimer lire:  10 grandes tendances dans l’éclairage d’accueil

Une solution limitée?

Du côté de Fujitsu on croit fortement au potentiel de cette technologie et on y voit clairement une solution de remplacement aux QR codes comme l’affirme un porte parole de la firme japonaise « Pour des raisons esthétiques et pratiques, il est évident que cette solution est plus intéressante que les QR codes. »La firme japonaise est confiante sur son produit et prévoit une utilisation dans les magasins où elle peut servir de moyenne de paiement ou d’envoi de promo, ou encore dans les musées et galeries où elle peut remplacer les panneaux d’affichage.

La transmission de données par la lumière

Chaque flux lumineux ne pourra transmettre des données que pour un seul objet

Le discours est ambitieux mais ce nouveau produit signé Fujitsu a quelques inconvénients. Le premier est le fait que chaque objet nécessite sa propre lumière. Une seule lumière ne peut fournir des données concernant différents objets. Cela rend difficile la possibilité d’une utilisation de cette technologie dans un supermarché par exemple. Une utilisation pour l’envoi d’offre promotionnelle destinée à un rayon ou un espace donné du un magasin reste tout de même possible.

L’une des craintes reposent aussi sur la manière dont les objets reflètent la lumière, la transmettent et l’absorbent. Mais rien à craindre sur ce point là selon le porte parole de Fujitsu. « Des surfaces différentes peuvent avoir des niveaux de réflectivité différents mais cette technologie est capable de lire les données à partir de la lumière reflétée sur l’objet quelque soit le reflet. Et la caméra n’a pas besoin d’être orientée vers la source lumineuse ».

Vous pourriez aimer lire:  Quand un café passe aux ampoules Led

La date de sortie

Fujitsu, qui est plutôt connu pour ses servers et micro processeurs, et aussi pour sa division semi conducteur, affirme qu’ils sont actuellement en train de tester ce système de projection de données par la lumière dans différents domaines d’application, et travaillent essentiellement à l’amélioration de sa précision. L’entreprise s’est donnée pour objectif de lancer un produit d’ici Avril 2016.