Back to top

La petite Histoire des ampoules halogènes G9

La petite Histoire des ampoules halogènes G9

Les ampoules halogènes sont aujourd’hui connues dans le monde entier, appréciées à la fois par les particuliers et les professionnels. Ils profitent de leur taille compacte et de leur forte puissance en lumens pour éclairer bureaux, ateliers, vitrines etc. Avant d’atteindre cette popularité, les halogènes G9 sont passées par plusieurs étapes de développement. Un petit bon en arrière pour comprendre les origines de la G9.

 

General Electrics, à l’origine des ampoules halogènes G9

C’est au début des années 1960 que les premières ampoules halogènes sont apparues. Elles sont sorties des usines de General Electric à Wembley dans la ville de Londres (Royaume-Uni). General Electric était alors le premier constructeur à avoir développé des ampoules halogènes. La principale innovation était l’ajout du gaz halogène qui permettait d’éviter le noircissement des ampoules qui à l’époque posait un gros problèmes pour les modèles existant.
Les projecteurs ont été les premiers à adopter les ampoules halogènes grâce auxquelles ils pouvaient projeter de la lumière sur une zone plus large que celle des lampes incandescentes classiques.

 

 

Le passage à une production de masse

A l’époque, le seul souci pour GE était le fait que les ampoules halogènes devaient être fermées aux deux extrémités. Cela engendrait d’importants coûts de production qui empêchaient de passer à une production de masse.
Il a fallu attendre 1961 et J.A. Moore (chercheur chez General Electric) pour voir arriver la première ampoule halogène qui se fermait d’une seule extrémité. C’est alors que General Electric a pu passer à une production de masse.
Par la suite, la taille des ampoules halogènes se sont réduites et on y introduit un filament à plus faible voltage. Elle faisait à l’époque le bonheur des photographes, des cinémas, de l’industrie automobile et de l’aéronautique.

Vous pourriez aimer lire:  Ampoule Led GU10 : Guide d’achat

 

 

Dans les années 1960, General Electric se lance dans la production de masse d’ampoules halogènes

 

Osram prend le relais

Au fil des années, l’ampoule halogène a connue diverses évolutions en offrant une durée de vie toujours plus grande et un design toujours plus compact et élégant.
Un grand changement va néanmoins avoir lieu en 1999, il viendra du constructeur allemand Osram. Ils ont à l’époque réussit à développer un modèle d’ampoule halogène fonctionnant sans transformateur, c’est l’arrivée des ampoules halogènes G9. On voit alors se développer des ampoules d’une puissance inférieure à 75 watts. Fini les jointures, il n’est désormais plus la peine de fermer les ampoules avec des jointures.

Fin des années 1990, Osram va à son tour boulverser le domaine des ampoules halogènes

Les halogènes g9 vont alors être adoptées aux 4 coins du monde en étant notamment très prisées par les designers. Elles servent aussi beaucoup à l’éclairage d’affiches et de bureaux.